Qu’est-ce que le Brexit ?


Economie /

Sujet d’actualité depuis bientôt plusieurs années, le Brexit ne manque pas de faire les titres de l’actualité économique. Qu’est-ce que le Brexit, quels en sont les enjeux et que faut-il en savoir ?

Définition et causes

Le Brexit, contraction des mots anglais British Exit, désigne la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (UE). Plusieurs facteurs justifient cette volonté des Britanniques de sortir du groupe européen. Pour les militants pro-sortie de l’Union Européenne, encore appelés eurosceptiques, le Brexit permettrait entre autres de s’affranchir de certaines règles économiques, de reprendre le contrôle des frontières et de restaurer une souveraineté nationale britannique. Toutes ces informations permettent d’en savoir plus.En effet, les eurosceptiques observent certains problèmes de leur société comme des contraintes résultant de l’appartenance à l’Union Européenne. Il s’agit entre autres d’une immigration mal contrôlée, d’une crise de la zone euro ainsi qu’une volonté de pouvoir commercer librement avec le monde.

Le Brexit à travers quelques dates clefs

L’histoire du Brexit commence depuis le 23 Juin 2016, où l’ancien Premier ministre David Cameron, organise un référendum afin de donner le choix au peuple du Royaume-Uni de quitter ou non l’Union Européenne. Le vote se solde par une majorité à un peu plus de 50% favorable au Brexit. Cameron ayant été pour le maintien de la Grande-Bretagne au sein de l’UE, il annoncera sa démission peu après. Le 13 Juillet 2016, Theresa May sera nommée Première ministre. Elle s’entourera alors d’un gouvernement eurosceptique afin de garantir le Brexit décidé conformément au vote. Le 17 Janvier 2017, elle présenta enfin sa vision du Brexit à travers certains axes majeurs. Le 29 Mars de la même année, l’UE enclenche alors officiellement la démarche de retrait du Royaume-Uni. Ce retrait devra être effectif sous deux ans, soit le 29 Mars 2019.

Seulement dans cette fourchette, plusieurs négociations seront entreprises entre les députés européens et les Britanniques pro-Brexit et aucun consensus concluant ne sera trouvé. Remarquons qu’un accord de sortie aura été trouvé en novembre 2018, mais il sera rapidement rejeté par le Parlement britannique. Après plusieurs échecs de négociations et une date limite se rapprochant, une demande de report du Brexit sera faite. Ainsi, ce dernier sera repoussé au 12 Avril puis au 31 Octobre 2019. Dans cet intervalle, le Royaume-Uni faisant toujours parti de l’UE, il participe aux élections européennes malgré sa décision trois ans plus tôt d’en sortir. Au lendemain de ces élections, Theresa May pose sa démission le 7 Juin 2019. Le 23 Juillet, le pro-Brexit Boris Johnson devient Premier ministre. Il sera alors responsable avec le Parlement britannique de trouver un accord définitif avec l’UE pour un Brexit qui semble s’éterniser.

Le Brexit est un choix du Royaume-Uni qui a plusieurs motivations d’ordre politiques et socio-économiques. Plusieurs négociations ont été entreprises afin d’effectuer une sortie idéale du pays de l’Union Européenne. Elles se sont trouvées sans suite pour l’heure. Ceci peut se justifier par la délicatesse du sujet, un retrait du Royaume-Uni représentant des retombées sur l’ensemble du continent européen.