Pourquoi investir dans l’immobilier à Montpellier ?


Divers /

Investir dans l’immobilier dans la commune française de Montpellier est très bénéfique. Sa croissance démographique est un facteur déterminant qui garantit aux investisseurs une rentabilité assez importante. Si vous désirez peut-être investir dans l’immobilier en République française, voilà une zone à laquelle vous pouvez vous intéresser.

Les bonnes raisons pour investir dans l’immobilier à Montpellier

Montpellier est une zone très fréquentée sur le territoire français. Du coup, son marché immobilier est très actif. Par exemple, découvrez ici l’essentiel sur appartement 3 pièces neuf. En effet, Montpellier compte 282 143 d’habitants avec près de 80 000 étudiants selon le recensement de 2018. Cette masse étudiante est une donnée assez favorable pour la location. Chaque année, on note un grand nombre de nouveaux arrivants et de touristes. Cela fait qu’il y a plus de demandes de logement que d’offre. Il y a plus d’acheteurs que de biens à vendre. Ainsi, vous n’aurez pas à regretter votre investissement. Notez également que Montpellier est une ville où le facteur démographique influe considérablement sur les prix. Depuis trois décennies, la location est en hausse perpétuelle. Plus les jours passent, plus les biens immobiliers deviennent chers. Un autre point à ne pas négliger ! À Montpellier, il n’y a pas de vacance locative. Il n’y a pas non plus de loyers impayés. C’est la règle.

L’impact de la loi Pinel

Montpellier est une ville prise en compte par la loi Pinel. Elle fait partie des zones Pinel définies par le gouvernement français. À cet effet, la loi Pinel permet de réduire les impôts suite à l’achat d’un logement neuf. En tant que propriétaire de biens immobiliers, vous fixerez vos loyers à 12,95 €/m². Cette tendance augmente exponentiellement la rentabilité sur l’investissement. Ce qui crée un engouement autour des quelques immeubles disponibles. Ici, grâce à la tendance haussière des prix sur 5 ans pour les nouveaux appartements et 10 ans pour les anciens, le risque de perte à la revente est sensiblement zéro.