Les éléments de composition du e-liquide red astraire


Divers /

Pour soigner la dépendance au tabac, plusieurs astuces sont mises au points. Ces alternatives ont chacune leurs particularités. Et permettent de lutter contre la consommation de tabac qui se révèle très dangereux pour la santé. Nous nous proposons de vous présenter dans les lignes qui suivent un e-liquide conçu pour aider un toxicomane accro au tabac à soigner progressivement sa dépendance.

Les ingrédients qui composent le red astraire

L’e-liquide red astraire est un produit compatible aux cigarettes électroniques destinées à soigner l’addiction au tabac. Pour ce qui est de sa composition, il faut dire que l’e liquid red astraire est fait de fruits rouges, de raisins noirs, de rehaussé d’eucalyptus doux, de menthol et d’anis. En vue de respecter la norme imposée par les règles pharmaceutiques, l’e-liquide red astraire est conçu avec 50% de propylène glycol et 50% de glycérine végétale. Vous aurez plus d'informations si vous visitez le site web.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, plusieurs alternatives ont été inventées pour soigner la dépendance au tabac. Au nombre de ces astuces, nous avons les cigarettes électroniques. Pour maintenir la sensation obtenue lors de la consommation de la cigarette classique, il a été inventé l’e-liquide. L’e-liquide contient un taux assez réduit de nicotine. C’est en effet, ce qui crée la sensation identique avec la cigarette traditionnelle.

A quoi reconnait-on le red astraire ?

Dans le domaine de la vapoterie, plusieurs e-liquide sont proposés aux consommateurs. Pour alors créer une démarcation entre ces e-liquides et ce qu’elle produit, la marque Tjuice a composé son e-liquide avec des éléments propres à lui. Nous pouvons nommer : les flacons de 10ml reconnaissable avec un numéro de lot ; comme c’est d’ailleurs le cas pour tous les flacons d’e-liquide de la marque. En outre, les arômes utilisés pour la conception du produit sont entièrement naturels et la nicotine qui sert à la fabrication est pure à 99%. Pour ce qu’il en est de cette dernière composante, il faut préciser que c’est à l’utilisateur de fixer son taux, en fonction de son niveau de dépendance.