Eau de mer : Pourquoi est-elle salée ?


Divers /

Il y environs 4 milliards d’années maintenant, la terre était toujours inhabitée. Néanmoins, elle était tout sauf paisible ! Les volcans étaient toujours en éruptions et rejetaient ainsi dans l’atmosphère des quantités astronomiques de chlore, de gaz carbonique, de souffre…ainsi que de la vapeur d’eau. Une chose est sûre, notre terre que nous voyons aujourd’hui était loin d’être aussi accueillante. Aujourd’hui, on la regarde et on est ébloui par toute les merveilles qu’on y trouve. Mais, on s’est déjà tous posé cette question : D’où vient la salinité de la mer ?

La mer est salée : mais comment cela se fait-il ?

Des millions d’années se sont écoulées et la terre s’est refroidie. Ce refroidissement a entrainé avec lui la condensation de la vapeur d’eau. Il s’est alors mis à pleuvoir continuellement, bien plus que ce que nous imaginons. Une quantité astronomique d’eau a été versée sur la Terre. Cette quantité d’eau a entrainé avec elle les différents gaz que les volcans avaient propulsés dans l’air. Ce sont les pluies acides. En retombant sur la Terre, ces pluies ont grignoté petit à petit les roches. C’est l’érosion.Vous en saurez plus si vous lisez ceci.

Cette eau acide a donc ruisselé sur le sol terrien en fonction du relief. C’est ce qui a entrainé la formation des fleuves, des rivières, des mers et des océans. Grâce à cette érosion, cette eau acide s’est gorgée de sel minéraux qu’elle a donc acheminé vers les océans et les mers. Des mers et des océans dans lesquels on retrouve différents types de sels minéraux dont : le Nacl (Chlorure de Sodium) représentant 77 % de l’entièreté du sel présent dans la mer et qui représente aussi le sel de table que nous avons l’habitude d’utiliser. Mais, on peut aussi y retrouver le sel de calcium, de potassium ou encore de magnésium.

S'il en est ainsi, pourquoi les pluies ne sont pas salées ?

Eh bien, c’est une question très judicieuse. C’est juste parce qu’il n’y a que l’eau qui s’évapore, le sel, non ! c’est d’ailleurs grâce à cette technique que la récolte du sel dans les marais salants est possible. Cette récupération se fait suivant un processus simple. On achemine donc l’eau de mer dans des bassins, qui se rétrécissent de plus en plus, lors des marées hautes. Au niveau du dernier bassin mesurant entre 20 à 100 m2 de surface, on laisse s’évaporer la toute petite couche d’eau restante. Ensuite, le sel est récupéré.