Comment fonctionne une cigarette électronique ?


Divers /

La cigarette électronique rencontre actuellement un succès fulgurant sur le marché. Elle est utilisée en substitution à la cigarette classique qui s’avère être très toxique pour l’organisme. Elle est constituée d’une batterie et d’un clearomiseur destiné à faire chauffer et vaporiser un e-liquide grâce à la résistance qu’elle abrite. Nous vous en disons plus sur son mode de fonctionnement dans ce billet.

Fonctionnement de la cigarette électronique

La cigarette électronique est conçue pour procurer à ses utilisateurs des sensations similaires à celles procurées par une cigarette classique. L’usage de celle-ci a l’avantage d’éviter les risques de toxicité liés à l’utilisation de la cigarette classique qui contient du tabac. Cliquez ici pour connaître les précautions à prendre lorsque vous déciderez de voyager en compagnie de votre cigarette électronique.

La cigarette électronique fonctionne sur un principe assez simple. Tout en bas se trouve un clearomiseur qui contient une résistance. Cette résistance se charge de chauffeur le e-liquide contenu dans le réservoir du clearomiseur pour le transformer en vapeur. Quant-à la batterie du petit appareil, elle fournit l’énergie qu’il faut pour chauffer la résistance.

La vaporisation peut se faire de façon manuelle grâce à une touche nommée « Switch » ou automatique grâce à un système de détection d’inhalation installé dans certains modèles.

Utilisation de la cigarette électronique

Pour débuter facilement l’utilisation d’une cigarette électronique, quelques règles simples sont à respecter.

En premier lieu, il faut savoir inspirer une cigarette électronique. A la différence d’une cigarette classique, l’électronique doit être inspirée tout doucement et plus longuement (3 secondes en moyenne). Ensuite, il faut amorcer la résistance dès la première utilisation en inhibant le coton de la résistance, celui-ci est toujours sec dans une résistance neuve.

Par ailleurs, il est recommandé de posséder des résistances en réserve pour remplacer celle qui est présente dans la cigarette. Une résistance dure généralement entre 2 et 3 semaines. De plus il faut avoir plus d’une cigarette ou tout au moins une batterie en réserve sinon, vous ne pourrez plus fumer jusqu’à ce qu’elle soit chargée.